Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

Ouverture solennelle de l’Office Nationale des Pensions et Risques professionnels des fonctionnaires, des magistrats et des agents de l’ordre judiciaire

Ce vendredi 26 Avril 2013 dans les enceintes de l’ONPR, son Excellence le Président de la République du Burundi a procédé à l’ouverture solennelle de l’ONPR. Les cérémonies marquant les activités de cette journée ont été ouvertes par la coupure du ruban et ; la signature dans le livre d’Or de l’ONPR.

Dans son mot d’accueil, le Directeur Général de l’ONPR a prononcé un discours articulé sur les points suivants : Il a en 1er lieu remercié particulièrement le Chef de l’Etat et Président de la Commission Nationale de Protection Sociale (CNPS) d’avoir accepté de procéder au lancement officielle des travaux de cette institution, preuve tangible qu’il tient à cœur les pensionnés, les rentiers et les bénéficiaires de l’ONPR ; en second lieu ,il a remercié tous les autres participants pour avoir répondu à l’invitation.

Il a en outre rappelé que l’ONPR a été crée par le Décret n°100/52 du 31/03/2010 ; et que depuis le commencent effectif de ses activités le 26 /04/2010, l’ONPR compte 4147 affiliés et verse mensuellement un montant de 244.192.019 Fbu. Comme défis, l’ONPR compte mettre en place un logiciel en point et ouvrir des agences à l’intérieur du pays. Il a plaidé auprès de son Excellence le Président de la République pour doter l’ONPR d’une parcelle en ville pour y construire son siège et a donné un cadeau à son Excellence le Président de la République en guise de remerciements pour son engagement à l’égard des pensionnés et rentiers.

Prenant la parole à son tour, Madame la Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale Madame Annonciata SENDAZIRASA a également remercié en particulier son Excellence le Chef de l’Etat et les autres invités de leur présence malgré leurs agendas surchargés. Elle a informé que l’idée de création de l’ONPR remonte des années 1960 mais qu’il a vu le jour sous le gouvernement de son Excellence Pierre NKURUNZIZA, signe éloquent qu’il tient à cœur la protection sociale dont il assure également la présidence à travers la CNPS.

Madame la Ministre est revenu sur les innovations de l’ONPR dont : l’introduction d’un système contributif pour que les fonctionnaires, les magistrats et les agents de l’ordre Judicaire jadis pris en charge par le budget de l’Etat cotisent eux-mêmes pour leur sécurité sociale ( leurs contributions se situent entre 2.160fbu et 10.800 Fbu), la revalorisation de la pension par rapport à celle qui était octroyé par la Fonction Publique ( ajout de 12.600 Fbu équivalents à 280 points) et, le payement de la rente aux conjoints survivants de la crise de 1972 . Elle a terminé son discours en remerciant la Banque Mondiale via le projet PAGE/PSD pour son appui financier.

Dans son mot d’ouverture solennelle, le Chef de l’Etat a de prime abord remercié le Bon Dieu pour avoir occasionné cette journée et a félicité tout le personnel de l’ONPR pour ses réalisations depuis le commencement de ses activités. Il a souligné que cette ouverture survient quelques jours après le lancement officiel de la Commission Nationale de la Protection Sociale et quelques jours avant la fête du Travail. Cela témoigne à plus d’un titre que l’Etat Burundais tient à cœur la protection sociale des Fonctionnaires.

En outre, le Chef de l’Etat a mentionné que les institutions de la protection sociale jouent un grand rôle dans le développement du pays et motive les travailleurs. Il a lancé un appel à tous les Burundais d’avoir un réflexe de s’affilier dans une institution légale pour se protéger contre des aléas pouvant les affecter. Quant au Gouvernement Burundais dont il a la charge, son Excellence Monsieur le Président de la République a promis qu’il ne ménagera aucun effort pour soutenir la protection sociale et cela est témoigné par la ratification des différents textes internationaux et la mise en place d’autres textes nationaux en matière de protection sociale.

Dans sa conclusion, le Président de la République a mis en garde le personnel de l’ONPR d’être très vigilants dans ses investissements pour n’est pas tombé dans le même piège que ses ainés en la matière, d’ouvrir les antennes dans les provinces dans les brefs délais. Il a remercié la Banque Mondiale et les autres partenaires pour leurs appuis.



Main menu 2

Article | by Dr. Radut