Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

Grandes réalisations du Ministère de la Fonction Publique

Les réalisations du Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de ses trois missions principales à savoir : l’amélioration de l’Administration Publique, la promotion des conditions de travail et la promotion de la protection sociale. Parmi les principales réalisations, on peut citer les suivantes :

A. AMELIORATION DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE

1. Le draft du Programme National de Réforme Administrative « PNRA », qui comprend entre autres la politique salariale tant attendue, est disponible. Le document finalisé sera remis par les consultants fin janvier 2012.

2. Les salaires sont régulièrement versés au 30 du mois (sauf pour les quelques cas rares dus aux problèmes techniques) grâce à l’acquisition du logiciel approprié qui permet aux services du Ministère de produire directement la paie.

3. La lenteur dans le traitement des dossiers, notamment ceux en rapport avec les fonctionnaires nouvellement engagés, les réintégrations et les déblocages des salaires, a été diminuée de 20% avec l’utilisation de la méthode à résultats rapides.

4. Un contrat de connexion par fibre optique des services du Ministère a déjà été signé avec l’ONATEL grâce à l’appui financier du PNUD. Cela permettra d’améliorer les performances et un meilleur service aux usagers.

5. La gestion des doléances des usagers de la Fonction Publique est transparente car on tient compte de leurs avis et considérations récoltés à partir d’une boîte à suggestions.

6. Les conjoints des survivants des fonctionnaires décédés pendant les événements de 1972 ont été rétablis car désormais, ils touchent leurs rentes depuis janvier 2011. La régularisation des arriérés interviendra dans le cadre de la Justice Transitionnelle.

7. Des actions concrètes ont été menées pour lutter contre les fraudes de diplômes et les coupables ont été traduits en justice.

8. Des anciens fonctionnaires (actuellement étudiants) ont été débusqués et ont été sommés à rembourser les salaires perçus indûment.

B. PROMOTION DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE L’EMPLOI

1. Un document de Charte Nationale de Dialogue Social a été produit, adopté et signé par les mandants dans le cadre du tripartisme qui doit caractériser les partenaires sociaux (Représentants du Gouvernement, des Employeurs et des Travailleurs). Le texte portant création du Comité National de Dialogue Social a été adopté par le Conseil des Ministres lors de sa séance du 22 décembre 2011.

2. La politique nationale de lutte contre le VIH/SIDA en milieu du travail a été mise en place. Certains parmi les pêcheurs, les filles et jeunes femmes qui restaurent les pêcheurs ont subi la formation de pairs éducateurs dans le cadre de la promotion de la santé et de la sécurité au travail.

3. Une liste des pires formes de travail des enfants a été élaborée dans le cadre de la politique de l’éradication du travail des enfants et ses pires formes.

4. Le processus d’actualisation du document « Programme-Pays pour le Travail Décent » pour le Burundi qui s’inscrit dans le cadre de l’Agenda du BIT pour le Travail Décent a été entamé.

5. Une enquête pilote sur la main d’œuvre au Burundi a été organisé sur 4 provinces du pays (Makamba, Mairie, Kayanza et Gitega) en partenariat avec l’ISTEEBU dans le cadre de l’EAC. L’enquête proprement dite aura lieu en 2012.

6. Des créneaux porteurs d’emplois ont été identifiés en provinces de Ruyigi et de Cibitoke.

7. 112 conflits de travail individuels et 7 conflits de travail collectifs ont été réglés.

8. Le trésor public a été alimenté à concurrence de 41.599.365 FBU (sur les 40.000.000 prévus dans le budget de l’Etat exercice 2011) grâce à l’octroi de permis de travail aux étrangers.

9. 38 étudiants qui ont perçu des salaires pendant qu’ils percevaient en même temps la bourse ont été débusqués. Ils ont été sommés de rembourser les salaires indument perçus. Dans le même cadre, 24 cas de faux et usage de faux diplômes ont été identifiés. Les cas avérés ont été déférés en Justice, tandis que d’autres ont été transmis à la Brigade Anticorruption pour compétence.

10. Au vu des bordereaux de versement parvenus aux services techniques en charge de la Gestion des Traitements au 27 décembre 2011, un montant de 783.154.892 de FBU correspondant aux salaires indûment payés a été restitué au trésor public.

C. PROMOTION DE LA PROTECTION SOCIALE

1. La Politique Nationale de Protection Sociale a été adoptée par le Gouvernement au mois d’avril 2011 et le texte en rapport avec l’Organe National de Protection Sociale (ONPS) qui va assurer la coordination de la mise en œuvre de cette politique vient d’être également adopté courant décembre 2011.

2. Une ordonnance portant conditions d’agrément des mutuelles de santé communautaire a été signé et 26 mutuelles de santé communautaires ont été agréées.

3. Les prestations à l’INSS ont été revalorisées de 40% à partir du 1er janvier 2011, le plafond des salaires soumis à cotisation a été revu à la hausse en même temps que les taux de cotisation.

4. Une campagne de contrôle et d’affiliation des employeurs clandestins pour lutter contre l’évasion des cotisations et le travail clandestin a été effectuée.

5. Rapprochement des services de l’INSS aux assurés par l’implantation des Agences et antennes locales et connexion des Agences au réseau informatique.

6. L’Office National des Pensions et Risques Professionnels des Fonctionnaires, Magistrats et Agents de l’Ordre Judiciaire « ONPR », fonctionnel depuis janvier 2011, offre de meilleures prestations en plus qu’elle a introduit des innovations : les accidents de trajet, de travail et les maladies professionnelles sont pris en charge.

Enfin, il est utile de signaler que grâce au Programme MIDA, la diaspora burundaise a pu contribuer au développement du pays par l’apport de leur expertise dans différents domaines, notamment la formation, les études, la collecte de données et l’évaluation.



Main menu 2

Article | by Dr. Radut