Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

UNE SESSION DU COMITE NATIONAL DU TRAVAIL

Un Comité National du Travail s’était réuni ce Jeudi le 21 avril 2022 à l’hôtel le Chandelier. Cette session a été rehaussé par son Excellence, Thaddée NDIKUMANA, le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi  et avait comme objectif  d`analyser et élaborer en tripartite les textes de loi portant réglementation des travailleurs domestiques et ceux travaillant dans le secteur informel et le Projet d'ordonnance Ministériel portant conditions d'autorisation d'ouverture ou d'exploitation et renouvellement d'une agence d'emploi privé.

Thaddée NDIKUMANA indiquait que cette loi des travailleurs domestiques vient protéger les travailleurs domestiques qui sont souvent dévalorisés par leurs employeurs.

Les travailleurs domestiques pourront avoir des textes réglementaires qui les protègent et qui incitent les employeurs ou les chefs de ménage à pouvoir les payer l’assurance et la protection sociale.

Selon Thaddée NDIKUMANA, le travail du secteur informel au Burundi constitue plus de 90%. Etablir des textes réglementaires pourra inciter ces travailleurs à augmenter la productivité au niveau national.

Il a ajouté que le nouveau texte de loi va énoncer les principes qui indiqueront comment embaucher les travailleurs domestiques et les contrats qu’ils vont signer. Ces contrats vont consigner comment protéger ce travail au niveau de la protection sociale mais aussi de ses  salaires minimales

Nous vous signalons que dans cette session  il y`avait la participation du représentant de COSYBU (Confédération des Syndicats du Burundi), le représentant de l’AEB (Association des Employeurs du Burundi) et les autres hauts cadres pour échanger des expériences

 



Main menu 2

Article | by Dr. Radut