Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

RENCONTRE DES RESPONSABLES DES SYNDICATS DES TRAVAILLEURS DES SOCIETES DE SURVEILLANCE ET DE GARDIENNAGE

En date du 31 mai 2021, à partir de 16h55, la Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi a rencontré les responsables des syndicats des travailleurs des sociétés de surveillance et de gardiennage.

Le SYTRAKBU (Syndicat des Travailleurs de KK Security), SYTRASOBU-PSG (Syndicat des Travailleurs de la Société Burundaise pour la Protection, Surveillance et Gardiennage), SYTRASUCECO (Syndicat des Travailleurs de Sure Security Company), STACEC (Syndicat des Travailleurs de l’Alpha Security Company), SYVBU (Syndicat des Vigiles Burundais) et FEBUSYTRASEG qui est la Fédération des Syndicats des Travailleurs du secteur de Gardiennage étaient représentés.

L’objet de cette rencontre était d’écouter ces représentants suite aux doléances qu’ils ont soumises plusieurs fois dans des correspondances adressées aux différentes autorités du pays sans oublier  la Ministre qui a le Travail dans ses attributions.

Après une petite prière, la Ministre a accueilli ces représentants de ces Syndicats et leur a accordé le temps de s’exprimer.

A tour de rôle, ils ont beaucoup apprécié cette rencontre car c’était une occasion pour eux de s’exprimer devant une autorité de confiance.

S’agissant de leurs problèmes, ils n’ont pas mâché les mots, ils ont cité entre autres : le manque de contrat, manque de dialogue avec leurs patrons, des salaires très maigres parfois avec des montants non officiels, pas de repos hebdomadaire et les congés annuels, ne pas être soigné, pas de cotisation à l’INSS.

Ils ont aussi souligné que les responsables de ces syndicats sont malmenés, licenciés et des fois emprisonnés.

Ils ont évoqué l’écart énorme qui se trouve entre le salaire des administratifs et celui des travailleurs et constatent que c’est l’exploitation de l’homme.

La Ministre qui était entourée par le Secrétaire permanent, son Assistant, le Directeur Général du Travail et de l’Emploi et l’Inspecteur Général du Travail et de la Sécurité Sociale, constate la pertinence de leurs doléances et a promis que l’on va suivre toutes ces questions et trouver des solutions adéquates.

Tel :22225485



Main menu 2

Article | by Dr. Radut