Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

Atelier national d’actualisation du programme-pays de promotion du travail décent au Burundi

Bujumbura, 05 octobre 2011 : Dans le cadre du suivi de l’Agenda du BIT (Bureau International du Travail) du Programme-Pays pour le Travail Décent (PPTD), la Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale, Honorable Annonciata SENDAZIRASA, vient de procéder à l’ouverture solennelle des travaux d’un atelier de trois jours dédié à l’actualisation du document PPTD ce mercredi 05 octobre 2011, au Restaurant « Chez André ».

Cet atelier a été organisé avec l’appui technique et financier du BIT et réunissait, en plus de la Délégation du BIT, les mandants tripartites représentant l’Administration du Travail, les Syndicats des Employeurs et des Travailleurs, les représentants des institutions étatiques et sectorielles concernées et la Coordination du Système des Nations Unies.

Trois objectifs ont guidé l’organisation de l’atelier à savoir :

1. Permettre aux mandants tripartites d’avoir une compréhension commune du PPTD et du processus de sa formulation ;

2. Bâtir un consensus sur les problèmes majeurs auxquels les mandants font face pour mettre en œuvre l’Agenda du Travail Décent au Burundi et procéder ensemble à l’identification des priorités, des résultats à moyen terme, des stratégies de mise en œuvre, des indicateurs et moyens de vérification, des données de base s’il en existe et des résultats d’étapes ;

3. Identifier les ressources nécessaires à la mise en œuvre du PPTD à partir de 2012 en vue de la mobilisation des partenaires et des financements.

Il est à noter que d’après l’Agenda du BIT pour le Travail Décent, chaque pays membre doit disposer de son propre PPTD à la fin de l’année 2011 et doit définir ses grandes priorités.

Quant au PPTD proprement dit, il s’agit d’un document qui définit, dans chaque pays, la manière dont le BIT appuiera les efforts pour la réalisation de l’Objectif du plein emploi et d’un travail décent pour chaque homme et chaque femme. Il repose sur quatre piliers : l’Emploi Décent, le Dialogue Social, la Protection Sociale et les Normes. Le PPTD permet au BIT de mieux mettre en valeur ses avantages comparatifs par rapport aux autres agences du Système des Nations Unies. Selon le BIT, le travail décent est défini comme un travail productif, convenablement rémunéré, et qui s’exerce dans des conditions de liberté, d’équité, de sécurité et de dignité.

Le lancement de l’atelier a été successivement marqué par les allocutions des Représentants des Travailleurs, des Employeurs, de la Délégation du BIT et enfin par le discours d’ouverture solennelle des activités de l’atelier prononcée par Madame la Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale. Les uns et les autres sont revenus sur l’importance du PPTD dans la croissance économique. Madame la Ministre a notamment indiqué que le PPTD vient en complément à d’autres cadres mis en place dans notre pays visant la croissance économique comme la Vision 2025, le Cadre Stratégique de Consolidation de la Paix et le Cadre Stratégique de Croissance Economique et de Lutte contre la Pauvreté dont la processus d’élaboration est en cours. Elle a émis le souhait qu’au sortir de l’atelier, on se dote d’un PPTD réaliste et réalisable.

Pendant les trois jours, les participants auront à suivre diverses présentations qui leur permettront de mieux appréhender le sujet et ainsi aboutir à un document de PPTD qui sera soumis au BIT pour analyse et adoption afin d’être soumis au Conseil National du Travail pour adoption à son tour.

Rappelons qu’il s’agit du deuxième document PPTD après celui de 2008-2011.



Main menu 2

Article | by Dr. Radut