Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

VALIDATION TECHNIQUE PAR LES POINTS FOCAUX DES DIFFERENTS MINISTERES DU PORTAIL ISÔKO SUR LES PROCEDURES ET FORMALITES ADMINISTRATIVES DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE BURUNDAISE.

Dans l’avant midi du vendredi 28 septembre 2018, à l’Hôtel Emeraude de Bujumbura a eu lieu un atelier de validation technique du Portail ISÔKO d’information sur les procédures et formalité administratives par les points focaux des différents Ministères. Cette activité suit d’innombrables autres qui ont été organisées depuis l’année 2017 pour analyser, corriger, enrichir, et consolider  le portail. Toutes ces précautions s’expliquent par le souci de corriger toutes les imperfections qui peuvent figurer sur le Portail avant son opérationnalisation effective dès que le Conseil des Ministres l’aura analysé et validé.

Cette activité a été organisée par le Ministère de la Fonction publique, du Travail et de l’Emploi (MFPTE) en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), unique Partenaire Technique et Financier du MFPTE dans le cadre du Programme National de Réforme de l’Administration Publique (PNRA).

Après le mot d’ouverture de l’atelier prononcé par Madame Marie Rosette NIZIGIYIMANA, Secrétaire Permanente du MFPTE et Directrice Nationale du Projet-PNRA,  où elle a vivement remercié en premier lieu le PNUD pour ses nombreux appuis tant techniques que financiers dans le cadre du PNRA, y compris le financement de la présente activité, elle a ensuite remercié tous les points focaux des différents Ministères pour avoir répondu au rendez-vous et pour le travail louable accompli de fourniture des données au Cabinet International Community Systems Foundation (CSF) qui a élaboré le Portail. Elle n’a pas manqué également de remercier le Groupe CSF pour le travail de qualité abattu qui touche à sa fin. Elle a demandé  aux points focaux de vérifier et de continuer même la vérification après l’atelier afin de s'assurer  si toutes les données fournies ont été intégrées, car disait-elle, le Portail ISÔKO sera dynamique et sera toujours mis à jour chaque fois que de besoin. Elle a indiqué avant de terminer  que l’étape prochaine  avant son opérationnalisation effective sera de l’acheminer vers le Conseil des Ministres pour validation.

Le Portail validé techniquement par l’assemblée présente moyennant quelques recommandations à intégrer contient, cent dix-huit (118) procédures et, elle est accessible en trois langues officielles en l’occurrence le Kirundi, le Français et l’Anglais.  La traduction du Portail en langue nationale, où toutes les procédures de l’ensemble de l’administration publique burundaise peuvent être consultées est unique et révolutionnaire dans l’histoire de l’administration publique burundaise, les participants s’en ont réjouis et ont hâte de voir cet outil opérationnel. De plus, à travers le portail, on peut imprimer une procédure, la transmettre à quelqu’un via son  e-mail et, réseaux sociaux comme whatsapp et facebook. Il   contient également une option dédiée aux enquêtes, lesquelles enquêtes vont aider les décideurs à initier des réformes pour améliorer le service offert aux citoyens.

 



Main menu 2

Nouvelle | by Dr. Radut