Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

VALIDATION DU RAPPORT DE L’ETUDE SUR LA SIMPLIFICATION ET LA RATIONALISATION DES PROCEDURES ADMINISTATIVES POUR LA MISE EN ŒUVRE DES GUICHETS UNIQUES AU BURUNDI

En dates du 6 septembre 2016 à Martha Hôtel, le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi (MFPTE) a organisé, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), un atelier de validation du rapport de l’étude sur la rationalisation et la simplification des formalités administratives dans le cadre de la mise en place des Guichets Uniques au Burundi. Cette activité a vu la participation des représentants de la superstructure, les points focaux des différents Ministères et les médias. Notons que cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre effective du troisième axe du Programme National de Réforme de l’Administration Publique (PNRA) intitulé : «  Mettre la performance de l’administration Publique au service du citoyen ».

Les activités ont débuté par un mot du représentant du PNUD  Monsieur HENRI MASHAGIRO qui a représenté Madame  la Directrice Pays PNUD au Burundi. Il a vivement remercié tous ceux qui ont participé à l’élaboration de l’étude combien importante pour le Citoyen Burundais, citant par-là les Consultants du Groupe AGORA CONSULTING, les points focaux et le Comité Technique de pilotage. Il a ajouté que les Guichets Uniques vont permettre au citoyen Burundais d’acquérir en province certains documents administratifs et titres de voyages.

Dans son discours d’ouverture, Monsieur Félix MPOZERINIGA  Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi  a exprimé son immense et plaisir joie de procéder à la validation de l’étude. Il a saisi de l’opportunité pour remercier de façon particulière le PNUD, chef de file des PTFs impliqués dans le PNRA pour ses appuis multiples et multiformes qu’il ne cesse d’octroyer au MFPTE. Il a demandé au représentant du PNUD dans cet atelier de transmettre à Madame NATALIE BOUCLY, Directrice Pays du PNUD au Burundi ses sincères remerciements pour son dévouement pour la mise en œuvre effective des  actions du PNRA. Le Ministre en charge de la Fonction Publique a également remercié les Consultants du Groupe AGORA CONSULTING, les points focaux des différents Ministères et le Comité de pilotage pour le travail accompli. Il a rappelé que le PNRA  a été adopté par le Gouvernement du Burundi le 25 avril 2012 et que la mise en place des GUPs s’inscrit dans le 3ème axe du PNRA. Il a indiqué que les Guichets uniques vont énormément apporter des avantages aux citoyens Burundais qui ne seront plus obligés de descendre à Bujumbura pour chercher ces documents.

Le Ministre en charge de la Fonction Publique est également revenu sur le triple objectif de l’étude objet de validation dans cet atelier dont : proposer des mesures pouvant contribuer à une amélioration rapide et substantielle des relations entre l’administration et les citoyens ; analyser le cadre juridique sous-jacent à la livraison des services publics aux citoyens et proposer des modifications en vue de leur déconcentration et ; élaborer un prototype de Charte des services aux citoyens précisant les engagements pris pour améliorer l’accueil et les services rendus au public.

Par la suite, l’un des représentants du Groupe AGORA CONSULTING a présenté en long et en large le contexte de déroulement de l’étude, la méthodologie et les étapes suivies et, les résultats atteints. Il a précisé qu’ en se référant aux termes de références et aux critères de sélection entre autres ceux de : « l’importance de la population concernée pour les documents délivrés » et ; « les documents retenus sont ceux qui sont fréquemment délivrés », etc., onze (11) documents ont été ciblés pour être délivrés en provinces :la lettre de réintégration et de transfert des élèves, l’attestation de réussite aux concours et examens, le titre foncier, le certificat international de vaccination, la carte nationale d’identité, l’extrait d’acte de naissance, l’extrait de casier judiciaire, le passeport, le laissez-passer, la carte CEPGL et, le permis de conduire.

Dans leurs interventions, les participants ont apprécié le travail déjà fait et ont néanmoins demandé d’allonger la liste des documents et ont proposé par exemple d’ajouter le diplôme, la Carte d’indigence, la Carte de la Mutuelle de la Fonction Publique, etc.

L’étude a été validée moyennant quelques recommandations  et observations.



Main menu 2

Article | by Dr. Radut