Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

RETRAITE DES SECRETAIRES PERMANENTS DES DIFFERENTS MINISTERES ET DES MEMBRES DU COMITE DE PILOTAGE DU PROGRAMME NATIONAL DE REFORMES DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE.

Du 27 au 28 août 2018, une retraite a été organisée à l’intention des Secrétaires Permanents (SP) des différents Ministères élargi aux membres du Comité de Pilotage du Programme National de Réformes de l’Administration Publique (PNRA). Il s’agissait de les informer sur les grands chantiers de réformes administratives en cours, celles déjà réalisées et leur demander de donner des orientations dans le sens d’établir un plan stratégique 2019 - 2021 en matière de réforme. Cette retraite qui a eu lieu à Kayanza à Musumba Hills Hôtel a eu lieu grâce à l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), unique Partenaire Technique et Financier du Ministère de la Fonction publique, du Travail et de l’Emploi dans le cadre du PNRA.

Les activités durant les deux jours ont été caractérisées par des discours de circonstances prononcés respectivement par le représentant du Ministre en charge de la Fonction publique, le Gouverneur de la Province de Kayanza pour l’accueil des invités  et celui du représentant du PNUD, ainsi que de nombreux exposés riches et variés.  

Madame Marie Rosette NIZIGIYIMANA, Secrétaire Permanente du Ministère de la Fonction publique, du Travail et de l’Emploi et Directrice Nationale du Projet PNRA a, au nom du Ministre en chargé de la Fonction publique dignement empêché vivement remercié le PNUD pour son accompagnement technique et financier dans la mise en œuvre du PNRA depuis  le début de sa mise en œuvre en 2013 jusqu’à nos jours. Elle a également remercié tous les participants, qui nonobstant leurs multiples occupations, avaient choisi de suspendre leurs activités pour répondre à ce grand rendez-vous. Elle n’a pas oublié de remercier  le Conseiller Technique  Principal du Projet-PNRA Monsieur Saandi Assouamani, qui depuis son arrivée  en 2016, il a apporté tous son savoir-faire, ce qui a permis  au PNRA de connaître des avancées spectaculaires.  

Les principales réalisations du PNRA évoquées par Madame la Secrétaire Permanente sont les suivantes :

-l’adoption par le Gouvernement, en 2014, d’une  Politique de Gestion des Performances dans le Secteur public et de ses outils de mise en œuvre ;

-la mise en place des Guichets Provinciaux Pilotes dans 5 provinces de Ngozi, Muyinga, Gitega, Mwaro et, Bururi dont l’opérationnalisation est une réalité depuis six mois et a permis au Burundi de recevoir un prix panafricain du service public ;

-la réhabilitation du Centre de Traitement Informatique (CTI) du Ministère et dotation des équipements ultramodernes, en plus du renforcement des capacités humaines des ingénieures de ce centre ;

-l’élaboration d’une grille de classification et d’un répertoire des emplois, des métiers et des fonctions de l’administration publique burundaise qui sera suivi par l’élaboration d’une politique salariale équitable dans le secteur public, etc. et ;

-deux autres innovations en cours dans le but de rapprocher les services aux citoyens : il s’agit d’un portail internet d’accès aux procédures et formulaires administratives de l’administration publique qui permettra aux demandeurs de services de connaître l’endroit où demander un service, les étapes à suivre, le montant à payer,…. et d’un portail de la Fonction publique qui permettra aux fonctionnaires de consulter la situation de leur carrière via n’importe quel terminal électronique.  

Et d’ajouter que le concept de Guichet Unique Provincial sera bientôt étendu aux provinces de MAKAMBA, KAYANZA, RUTANA, CIBITOKE et RUTANA.

Avant de terminer son discours, elle a demandé au PNUD de continuer à appuyer le Ministère dans ce vaste projet qui concerne les réformes de l’administration publique burundaise.

Quant à Madame Rose NITUNGA,  « Coordonnatrice des Programmes », en charge d'appuyer le suivi du Programme du PNUD au Burundi a dans son allocution exprimé ses vives remerciements à l’endroit du Ministère en charge de la Fonction publique d’avoir songé à associer  le PNUD dans cette retraite de haut niveau, elle a réitéré l’engagement du PNUD a continué à appuyer les bonnes initiatives visant la réforme de l’administration publique burundaise.

Les participants n’ont pas chômé lors de la retraite, plusieurs et intéressantes communications leurs ont été présentées. Nous pouvons évoquer : la présentation sur la classification des emplois, des métiers et des fonctions, champ d’application de la classification des emplois, des métiers et des fonctions, le passage de la classification des emplois à la politique salariale : méthodologie et éléments de l’état des lieux, le plan stratégique PNRA 2019-2021, présentation sur le Module Libre-service (Portail de la Fonction publique) et le Portail Isoko sur les procédures et formalités administratives et une présentation sur l’opérationnalisation des GUP.   

Au cours des séances de débats, un constat positif majeur s’est fait ressortir, tous les participants ont salué le pas déjà franchi dans la mise en œuvre du PNRA, ils ont demandé au PNUD de continuer à apporter son financement au Projet afin d’entamer les actions en suspens et de terminer celles en cours. Aux autres Partenaires Techniques et Financiers œuvrant au pays, ils leurs ont demandé  d’emboîter le pas au PNUD et d’apporter leurs financements  au PNRA.  

D’autres recommandations ont sorti de la retraite notamment :

-Les Secrétaires Permanents réunis dans la retraite à KAYANZA ont pris bonne note de l’étude sur la classification des emplois, des fonctions et des métiers et recommandent que l’étude en cours d’élaboration pour mettre en place une politique nationale salariale équitable au BURUNDI soit accélérée pour doter le BURUNDI de cette politique combien important et stratégique et ;

-Les Secrétaires Permanents présents se sont engagés  à s’approprier de toutes les réformes administratives en cours pour une bonne implémentation des réformes projetées, en d’autres termes les SP devraient être les véritables points focaux de toutes les réformes administratives. Pour ce, ils se sont convenus de se réunir deux fois l’année  pour débattre ensemble des grands chantiers en cours, etc.

Nous pouvons terminer en disant que la retraite est venue à point nommé et que les résultats escomptés ont été atteints.  Réunir pendant deux jours les Secrétaires Permanents des Ministères en leurs qualités de techniciens au plus haut niveau des institutions publiques pour débattre des grandes réformes qui touchent toute l’administration publique burundaise est une initiative louable qu’il faut pérenniser comme l’ont recommandé les participants. Ce genre de réunion renforce la coordination du travail gouvernemental qui constitue par ailleurs un des axes du PNRA.

Vive les réformes de l’administration publique burundaise pour la rendre qualifiée,  performante, responsable, orientée vers l’intérêt général et le service au citoyen.

 



Main menu 2

Nouvelle | by Dr. Radut