Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

POURSUITE ET CLOTURE DE L’ATELIER SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES SUR LA POLITIQUE DE GESTION DES PERFORMANCES DANS LE SECTEUR PUBLIC ET LE LEADERSHIP FÉMININ.

L’atelier sur le renforcement des capacités sur la Politique de la Gestion des Performances dans le Secteur Public (PGPSP) et sur le Leadership féminin à l’endroit des femmes leaders de l’administration publique burundaise organisé par le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi sur financement du PNUD via le Projet-PNRA s’est poursuivi en date du 8 novembre et s’est clôturé le 9 novembre 2017.

Pour la deuxième journée du 8 novembre 2017, les participants ont pu suivre des présentations des experts de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) sur les outils de la mise en œuvre de la PGPSP : contrat de performance institutionnelle et contrat de performance individuelle, etc.

Lors de la dernière journée de cet atelier, les participants ne sont se pas ennuyés non plus car le menu était riche et varié, ils ont savouré le partage d’expériences  de deux personnalités féminines l’une occupant actuellement des hautes fonctions au celle d’une retraité  du système des Nations Unies. Le point focal genre au PNUD AMINATA Ba a quant à elle présenté les dispositions de l’ODD 5 en faveur de la réduction des disparités entre les sexes au sein de l’Administration publique et dans la relation entre cette dernière et les usagers.

L’Honorable Annonciata SENDAZIRASA, ancienne Ministre de la Fonction Publique et actuelle deuxième Vice-Gouverneur de la Banque de la République du Burundi (BRB) a partagé aux autres femmes ce qui l’a aidé à devenir ce qu’elle est actuellement. Elle a résumé ce témoignage  en quatre verbes : avoir, savoir et savoir-faire, vouloir et pouvoir.

Quant à Madame Margueritte BUKURU, retraitée du système des Nations Unies, elle a emboîté le pas à l’honorable SENDAZIRASA en conseillant aux femmes leader d’aimer le travail et d’assumer leur responsabilité avec intégrité et intelligence et d’avoir l’estime de soi.

Dans toutes leurs interventions, les participants ont unanimement remercié le MFPTE pour la tenue de l’atelier  et le PNUD qui l’a financé via le Projet-PNRA.

L’atelier qui a duré trois jours a été un véritable succès, tous les orateurs lors de la clôture de l’atelier n’ont pas caché leur satisfaction.

Madame l’Ambassadeur Rose NTAWE a au nom de tous les participants  fait savoir que l’atelier est venu à point nommé et que les femmes leaders s’engagent de prendre le devant dans la mise en œuvre effective de la PGPSP.

Le Conseiller Technique Principal du Projet-PNRA Monsieur Saandi Assoumani à quant à lui accepté de transmettre toutes les recommandations soulevée auprès du PNUD. Il a fait savoir qu’il a été impressionné par la capacité du Ministère en charge de la Fonction Publique à organiser des grands événements et  les réussir et,  a été touché également par la qualité de l’expertise burundaise.

Madame Marie Rosette NIZIGIYIMANA, Secrétaire Permanent du MFPTE et Directrice Nationale du Projet-PNRA a au nom de S.E Monsieur le Premier  Vice-Président de la République qui a ouvert l’atelier et au nom  du Ministre de la Fonction Publique vivement remercié le PNUD, unique Partenaire Technique et Financier du Ministère dans le cadre de la réforme administrative pour ses nombreux appuis techniques et financiers qu’il ne cesse d’octroyer au MFPTE depuis la mise en place du PNRA jusqu’à l’heure actuelle. Elle a également remercié tous les participants qui ont témoigné un grand intérêt pendant les trois jours qu'a duré l'atelier et a fait savoir que le Ministère fera sienne toutes les recommandations soulevées. Elle a terminé son discours en demandant aux femmes leaders d’être des ambassadeurs du Gouvernement en mettant en œuvre ce qu’elles ont appris pour  l’intérêt du pays.



Main menu 2

Nouvelle | by Dr. Radut