Jump to Navigation

L’ATELIER SUR LA DETERMINATION DES FILIERES DE FORMATION POUR LES CENTRES D’ENSEIGNEMENTS DES METIERS (CEM)

Dans le cadre d’une meilleure préparation pour accueillir dans les mois à venir les élèves issus du post fondamental, la Direction Général de l’Enseignement des Métiers, de la Formation Professionnelle et de l’Alphabétisation (DGEMFPA) du Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi en collaboration avec le projet d’Appui a la Formation  Professionnelle et Technique  (AFPT) ont organisé en date du 25 mai 2016 à l’Hôtel  la détente à BUJUMBURA un atelier de détermination des filières de formation. L’atelier a vu la participation des représentants de quatre provinces du pays en l’occurrence Kayanza, Cibitoke, Mwaro et Cankuzo.

Les activités ont commencé par un mot d’accueil de l’Assistant Technique National en Pédagogie (ATN), Monsieur Célestin  NSABIYE  qui à d’abord souhaité la bienvenue aux participants venus des provinces de MWARO, CANKUZO, KAYANZA et CIBITOKE. Suivi par le Coordinateur du projet Appui  à la Formation Professionnelle et Technique (AFPT), Monsieur Georges LENAIN qui a pris la parole et a rappelé les objectifs de l’atelier aux participants à savoir, proposer des filières de formation adaptées aux besoins du milieu tout en précisant l’apport des différents acteurs clés.

Après la présentation des participants et l’expression des attentes, Monsieur Luc DEMEESTER, Assistant Technique International Insertion a donné un exposé sur l’identification des filières de formation à mettre en œuvre dans chacune des 4 Provinces sur base de l’étude socio-économique réalisée par le projet Appui à l’Enseignement Professionnel (AEP) en 2013. Il a  à cet effet souligné les filières et priorités transversales pour  chacune des 4 provinces.

Lors des travaux en groupes, le constat général a été que la situation actuelle de de l’enseignement des métiers et de la formation professionnelle laisse à désirer. C’est ainsi que des propositions d’amélioration à apporter ont été émises pour chaque province.

Parmi les propositions exprimées par les participants après les travaux en groupes et la séance en plénière, celles qui revenaient le plus souvent étaient :la création de filières les plus porteuses et adaptées à chaque localité, la participation active des autorités et communautés locales dans le développement des actions de formation des centres, la création et /ou la réhabilitation  des infrastructures, la formation des formateurs, la fourniture du matériel didactique et des équipements, l’accompagnement des apprenants dans la pratique durant la formation  et enfin l’accompagnement des lauréats vers l’insertion socioprofessionnelle.

L’atelier a été clôturée par le Coordinateur du projet Appui  à la Formation Professionnelle et Technique (AFPT)  en remerciant toutes les participants. De tels ateliers vont continuer avec les représentants des autres provinces.



Main menu 2

Article | by Dr. Radut
after effects