Jump to Navigation

DEBUT DE LA DEUXIEME SESSION DE FORMATION DES CADRES DE L’ETAT SUR LA POLITIQUE DE LA GESTION DES PERFORMANCES DANS LE SECTEUR PUBLIC.

Dans l’avant midi du mercredi 11 avril 2018 dans les enceintes de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) a débuté la deuxième session de formation des cadres de l’Etat sur la Politique de la Gestion des Performances dans le Secteur Public (PGPSP) et ses outils de mise en œuvre. Etaient conviés à cette formation une centaine des cadres provenant  des Ministères de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme, du Ministère du Droit de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre, du Ministère des Transports, Travaux Publics et Equipements ainsi que le Secrétariat Général du Gouvernement.  Cette première série de formation va se terminer le vendredi le 13 avril 2014.

Ces formations s’inscrit dans le cadre de la mise en eouvre effective du deuxième axe du Projet–PNRA intitulé : « Restaurer les principes de gestion des agents public autour des valeurs d’équité, de transparence et de performance ». Rappelons que le Gouvernement du Burundi a adopté en 2014 la Politique de la Gestion des Performances dans le Secteur Public (PGPSP) et ses outils de mise en œuvre et cette politique oblige tous les Institutions Etatiques à signer les Contrats de Performances Institutionnelles et Individuelles.

Jusqu’à la fin de l’année 2017, trois Ministères seulement avaient déjà signé ces contrats, nous pouvons citer ici le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi, le Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale et, le Ministère du Droit de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre. Cette deuxième cycle de formation a pour but ultime d’inciter le reste des Ministères à la mise en œuvre effective des ces contrats de performances.

Tous les orateurs du jour en l’occurrence le Directeur de l’ENA et le Secrétaire Permanent de la Réforme de l’Administration Publique (SERAP) ont revenu sur l’impérieuse nécessité de signer ces contrats pour le bien du développement de notre pays.

Selon Gaston HAKIZA, Directeur de l’ENA : « L’ENA est mandaté par le Gouvernement pour accompagner efficacement le processus de conception technique et de mise en œuvre de la Politique de gestion des performances…. L’importance des changements dans la culture organisationnelle de l’administration publique burundaise n’est plus à démontrer. IL en va de la gestion des performances institutionnelles et individuelles dans le secteur public et partant du développement socio-économique d’un pays».

Selon Charles BERAHINI, Secrétaire Exécutif du SERAP qui a représenté le Ministre en charge de la Fonction Publique dans cette activité : « Les citoyens usagers des services publics restent au centre d’intérêt et que les fonctionnaires et agents civiles de l’Etat doivent être à la hauteur. Et d’ajouter qu’ils sont redevables en vers les citoyens et les chefs hiérarchiques »

Ces cycles de formation sont organisés grâce à l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développent (PNUD) dans le cadre du Programme National de Réforme de l’Administration Public via le Projet-PNRA. Des cadres provenant d’autres Ministères  bénéficieront aussi ce genre de formation à partir de la semaine prochaine.

 



Main menu 2

Nouvelle | by Dr. Radut