Jump to Navigation

CLOTURE DE L’ATELIER DE TROIS JOURS SUR LA CLASSIFICATION DES FONCTIONS, DES EMPLOIS ET DES METIERS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE BURUNDAISE.

Vendredi 9 février 2017, s’est clôturé à Best Outlook Hôtel de Bujumbura un atelier de trois jours sur l’étude sur la classification des fonctions, des emplois et des métiers dans l’administration Publique Burundaise.

Comme nous l’avons indiqué dans notre précédent article sur le sujet, l’atelier de trois jours (7-9 février 2018) avait pour but spécifique l’analyse et la validation  par le Comité Technique de suivi (CTS), les hauts cadres des Ministères clés et les Partenaires  Sociaux  les livrables deux (2), trois(3) et quatre (4) de cette étude. Rappelons que ces livrables sont : « Etat des lieux, critique de l’existant et propositions pour une classification des fonctions et des emplois et l’élaboration d’un répertoire des emplois et des métiers structures qui émargent sur le Budget de l’Etat »«  Nouvelle classification des emplois et nouveau répertoire des emplois et des métiers » et ; « Une version du répertoire des emplois et des métiers sous forme de bases de données en version Excel, Access, ou un autre support compatible avec Oracle ».

Lors de cette dernière journée, les Secrétaires Permanents des différents Ministères s’étaient joint aux autres en leur qualité de techniciens au plus haut niveau des Ministères.

La journée du 9 février a débuté par la présentation en plénière des travaux en sous-groupe qui avaient lieu la veille (8 février) et ces travaux en sous-groupe avaient pour but  d’analyser à la loupe le rapport des consultants afin d’y apporter des modifications et des recommandations nécessaires.

L’atelier de trois jours a été un véritable succès et les livrables ci hautes cités ont été validées par l’assemblée moyennant ajout des recommandations émises. Le nouveau répertoire des emplois contient 147 emplois référence ou types et, 24 domaines fonctionnels.  

Parmi les recommandations soulevées, nous pouvons citer notamment : le respect de la nomenclature Burundaise en tenant compte des textes officiels  Burundaise ; le renforcement de la gestion des Ressources Humaines pour prendre en main la base des données et, le classement des emplois par domaine d’activités, etc.

Dans son mot lors de clôture de l’atelier, Monsieur Saandi Assoumani, le Conseiller Technique Principal du Projet-PNRA qui a représenté le PNUD a salué le travail abattu par les Consultants et en demandant aux Ministères de faire sienne cette étude.

Prononçant le discours de clôture de l’atelier, Madame NIZIGIYIMAMA Marie-Rosette, Secrétaire Permanente du Ministère en charge de la Fonction Publique et Directrice Nationale du Projet-PNRA, a vivement remercié le PNUD pour ses nombreux appuis techniques et financiers qu’il ne cesse  d’octroyer au Ministère de la Fonction Publique dans le cadre du PNRA, dont le présent atelier. Elle a également apprécié le travail louable des consultants tout en précisant qu’une équipe des consultants avaient auparavant échoué en cours d’étape, leur travail ayant été rejeté par le Comité Technique de Suivi. Elle a également remercié tous les Secrétaires Permanents des Ministères  d’avoir répondu au rendez-vous malgré leurs nombreuses occupations. Ella a terminé en précisant que des mini ateliers sectoriels seront organisés à l’endroit des Ministères dans le but de raffiner l’étude.

 



Main menu 2

Nouvelle | by Dr. Radut