Jump to Navigation

ATELIER DE RESTITUTION DES CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA MISSION D’EVALUATION DU PROGRAMME NATIONAL DE REFORME DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE « PNRA »

En date du 13 juin 2017, dans la salle de réunion du Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi (MFPTE) a eu lieu un Atelier de Restitution des Conclusions et Recommandations de la Mission d’Evaluation du Programme National de Réforme de l’Administration Publique (PNRA) pour la période 2013-2016 par le Consultant Alexandre RICHELIEU. Cet atelier a vu la participation de Madame la Secrétaire Permanente du Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi (MFPTE) et Directrice Nationale du Projet-PNRA, les représentants :  du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), principal Partenaire Technique et Financier du Projet-PNRA, du Ministère de la Sécurité Publique, du Secrétariat Exécutif Permanent de la Réforme de l’Administration Publique (SERAP), de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) et le personnel de l’Unité de Gestion d’Appui à la mise en œuvre du PNRA.

Madame Marie Rosette NIZIGIYIMANA, Secrétaire Permanente du MFPTE et Directrice Nationale du Projet-PNRA a vivement remercié tous les participants pour avoir répondu au rendez-vous. Elle a de façon particulière remercié le PNUD pour ses innombrables appuis qu’il ne cesse d’octroyer au MFPTE dans la mise en œuvre du PNRA. Elle a demandé aux participants d’analysé avec une attention particulière le rapport final présenté pour produire un bon rapport susceptible d’inciter le PNUD à continuer à apporter son appui au Projet-PNRA et à mobiliser d’autres bailleurs de fonds.

Prenant la parole, Monsieur Assoumani Saandi, Conseiller Technique Principal du Projet PNRA qui a représenté le PNUD a fait savoir que le PNUD doit préparer un autre cycle d’appui au pays et, que ce rapport constitue un des éléments clés qui va lui permettre de prendre des décisions soit allant dans le sens de continuer à appuyer de la même façon le projet, soit de changer la façon d’appuyer le projet, etc.

Dans sa présentation, le Consultant a développé les éléments clés de son rapport tels que: l’objet de l’évaluation, les objectifs de l’évaluation, les critères d’évaluation, les limites de l’évaluation, les acquis, difficultés et leçons tirées dans la réalisation du projet d’appui, les bonnes pratiques, conclusions de l’évaluation et les recommandations de la mission d’évaluation.

Ce qu’il faut en général retenir de ce rapport final, c’est que les représentants des autorités nationales, (au niveau central et dans les provinces), ont souligné comme très positif, l’appui du PNUD et que la réforme administrative demeure nécessaire au Burundi. Le rapport formule des recommandations à l’endroit du Gouvernement, du PNUD et pour des autres Partenaires Techniques et Financiers.

Pour le Gouvernement, le rapport recommande de mettre tout en œuvre pour opérationnaliser les cinq Guichets Uniques Provinciaux pilotes et dans les autres provinces. Une fois cela accompli, d’étendre les Guichets Uniques dans les communes.

Pour le PNUD/BURUNDI, qu’il fasse un plaidoyer auprès des autres bailleurs de fonds pour qu’ils participent à un futur programme d’appui aux réformes au Burundi et particulièrement à la réforme de l’administration publique.

Pour les autres Partenaires Techniques et Financiers (PTF), la mission recommande que tous les bailleurs de fonds qui appuient les efforts du Gouvernement de la République du Burundi pour assurer le développement social et économique du pays apportent leur appui spécifique à la mise en place du processus de réforme de l’administration.

Les participants à cet atelier ont, de façon générale, appréciée le travail accompli par le Consultant et ont émis plusieurs observations et recommandations allant dans le sens d’améliorer le rapport final.

La  réunion qui avait commencé à 9heures a pris fin à 12h, une équipe de travail a été désignée pour travailler avec le Consultant afin de bien raffiner le rapport présenté étant donné son importance pour le pays.



Main menu 2

Article | by Dr. Radut