Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET « DEVELOPPEMENT DE LA POLITIQUE NATIONALE DE LA MIGRATION DE LA MAIN-D’ŒUVRE AU BURUNDI »

Le Ministre de la Fonction Publique du Fravail et de l'Emploi au milieu

 

Une politique qui règlemente le mouvement de la main d’œuvre Burundi qui va vers l’étranger

 Le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi organise ce mardi 29 Avril 2019 dans les enceintes de l’hôtel Royal Palace un atelier de lancement du projet « développement de la politique nationale de la migration de la main-d’œuvre au Burundi ». Le fait que le Burundi connait une jeunesse en quête du travail ; certaines personnes profitent du manque de réglementation pour exploiter cette dernière. Selon le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi son excellence Monsieur Félix MPOZERINIGA: «cette politique sera de règlementer ce mouvement de la main d’œuvre qui va à l’étranger mais  aussi les burundais qui sont déjà à l’étranger .Il   faut qu’il y ait une règlementation en vue de permettre le gouvernement du Burundi suivre de près ses fils et filles via les Ministères en charge des affaires étrangères  , du travail et  des migrations pour que ces Burundais partout  où ils sont puissent jouir des droits qui sont régis par la réglementation burundaise ».Pour Mme Aj Morgen, cheffe de mission de l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM), les politiques et les stratégies migratoires appuyées par des données fiables  ne peuvent contribuer qu’à une migration sûre et coordonnées. Dans ce contexte, il est prévu que pendant la mise en œuvre dudit projet, le Ministère des Affaires Etrangères engage des négociations en vue de conclure avec certains Etats du golfe des accords bilatéraux concernant des travailleurs migrants burundais hommes et femmes. Signalons que ce projet va durer deux ans et qu’un document de mémorandum a été signé entre le ministère de la fonction publique du travail et de l’emploi et l’OIM.

 

 

 



Main menu 2

Article | by Dr. Radut