Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

LANCEMENT OFFICIEL ET FORMATION DES COMITES PROVINCIAUX DE LA COMMISSION NATIONALE DE PROTECTION SCOCIALE (CNPS).

Dans le cadre de la mise en place d’un cadre institutionnel unique et claire de la Commission Nationale de la Protection Sociale prévue par le Décret n°100/237 du 22 août 2012 mettant en place la CNPS, le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale (MFPTSS) a organisé en date du 30 mai 2014 à Kayanza à l’hôtel Rwishanza, un atelier de lancement et de Formations des Comités Provinciaux de Protection Sociale. Avaient pris par à cet atelier tous les Gouverneurs de provinces en tant que Présidents des Comités Provinciaux de la CNPS, les membres des Comités Provinciaux de la CNPS de la région du nord du Pays et, tous les Administrateurs des Provinces du nord en tant que Présidents des Comités Communaux de la CNPS. Cette activité s’inscrit en outre dans la mise en œuvre effective de la Politique Nationale de la Protection Sociale (PNPS) adoptée par le Gouvernement du Burundi en avril 2011.

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur de la Province de Kayanza Mr NDAYIMANISHA Canisius a remercié le MFPTSS pour avoir songé à organiser cette activité en Province de Kayanza, un mois après que la même Province a abrité la 1ère Assemblée Générale (AG) de la Commission Nationale de la Protection Sociale dirigée par S.E Mr le Président de la République du Burundi. Ila également souhaité la bienvenue à tous les invités.

Dans son discours d’ouverture, Mme la Secrétaire Permanent du MFPTSS NIZIGIYIMANA Marie Rosette s’est réjouie de l’étape décisive franchie à savoir la mise sur pied  des derniers organes de la Commission Nationale de Protection Sociale (CNPS) prévus par le décret ci-haut cité à savoir la nomination des Comités Provinciaux (CP) et des Comités Communaux (CC) de la CNPS, ainsi que la nomination des représentants provinciaux du Secrétariat Exécutif Permanent de cette commission. Désormais, la CNPS possède un cadre institutionnel complet qui va œuvrer quotidiennement à l’objectif ultime de la PNPS  à savoir « une couverture sociale pour tous ». Ella a également annoncé le début de la formation des membres des CP des 4 Provinces du nord (Kayanza, Ngozi, Kirundo et Muyinga), laquelle formation s’étendra également prochainement dans les autres provinces du pays. Elle a terminé son allocution en demandant aux Présidents des Comités Provinciaux et Communaux de manifester un leadership fort afin de jouer pleinement leur rôle (réalisation des plans d’actions et des programmes nationaux de cette Politique) et, de suivre attentivement la formation prévue à leur endroit.

Notons en effet qu’après les discours prononcés par les deux autorités ci-haut citées, des modules riches et variés ont été présentés aux participants. Le premier module intitulé : « Présentation du Cahier des Charges des Comités Provinciaux et Communaux de la CNPS et sur les chantiers du SEP/CNPS »  a été présenté par Michel NYABENDA Secrétaire Exécutif Permanent de la CNPS. Il a rappelé les missions des membres du CP et du CC de la CNPS à savoir la réalisation des plans d’actions nationaux de mise en œuvre des programmes de la PNPS au niveau provincial et communal. Et d’ajouter la provenance des membres du CP et du CC de la CNPS. Les membres  du CP de la CNPS sont au nombre de 15, sont nommés par Ordonnance du Ministre en charge de la Protection Sociale ; ceux du CC de la CNPS sont au nombre de 12 et sont nommés par Décision du Gouverneur de province. Les membres des CP et des CC de la CNPS proviennent des autorités Provinciales et Communales, du Secrétariat Exécutif Permanent de la CNPS, des responsables des organisations de la Société civile les plus actives dans les domaines d’intervention de la protection sociale au niveau communal et des autres Ministères impliqués dans la PS.

Dans le deuxième thème intitulé : « Vers la Construction des socles de Protection sociale », le Consultant Tharcise NKANAGU a fait savoir  que les Politiques de Protections Sociales (PS) ont été mises sur pied au départ pour ressouder le tissu social déchiré par les guerres, comme la 1ère  Guerre Mondiale, la 2ème G.M, etc. et constituent des remèdes sans équivalent pour lutter efficacement contre la pauvreté dans nos jours pour tous les pays du monde, qu’ils soient post conflits ou pas . A titre d’exemple, il a montré que le Rwanda, pays qui a été meurtri par une guerre civile en 1994, a instauré une politique de PS en 2003, à cette époque un taux de 7% de la population était couverte par une PS ; en 2012, un taux de 90,7% était couverte. T.NKANAGU a fait savoir qu’un socle de protection sociale est une prestation minimale à laquelle un pays ne peut pas aller en dessous. Au moins 4 garanties élémentaires de Sécurité Sociale définies à l’échelle nationale : accès à un ensemble de biens et services constituants des soins de santé essentiels ; sécurité élémentaire de revenu pour les enfants ; sécurité élémentaire de revenu pour les personnes d’âge actif dans l’incapacité de gagner un revenu suffisant et, sécurité élémentaire de revenu pour les personnes âgées. Le consultant a également fait savoir les deux axes principaux pour la Protection Sociale en l’occurrence : la garanti d’un revenu et la couverture des soins de santé.

Madame le Secrétaire Permanent du Ministère en charge de la Protection Sociale a clôturé l’atelier en invitant les nouveaux organes à faire une large sensibilisation pour que la Population adhère massivement aux Mutuelles de Santés, pierre angulaire de la PNPS dans notre pays. Il faut la conjugaison des efforts pour que  d’ici trois ans, notre pays accède à une assurance obligatoire pour tous, telle que décidée par la 1ère Assemblée Générale de la CNPS tenue à Kayanza en date du 21 avril 2014.          



Main menu 2

Article | by Dr. Radut