Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Jump to Navigation

ATELIER SUR LA SYNERGIE DES PARTENAIRES AUTOUR DE LA MISE EN PLACE D’UN FOND D’APPUI A L’EMPLOI DES JEUNES.

En date du 10 juillet 2014 à l’Hôtel Panoramique, le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale (MFPTSS) a organisé un atelier sur la synergie des PTFs autour de la mise en place d’un Fonds d’Appui à l’emploi des jeunes. Cet atelier a vu la participation de nombreux PTFs comme la BAD, le FIDA et le Représentant du Secrétaire Général de l’ONU au Burundi, les Partenaires Sociaux, les hauts cadres de l’Etat et le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Dans son allocution, le Représentant du Secrétaire Général de l’ONU Parfait ONANGA ANYANGA a fait savoir que le chômage et la pauvreté des jeunes constituent un danger potentiel à la stabilité et à la consolidation de la paix sociale et, en particulier à ce moment propice où le Burundi approche les échéances électorales, moment où les jeunes chômeurs sont la convoitise des politiciens et risquent d’être manipulés. M. Parfait ONANGA ANYANGA  a salué toutes les initiatives déjà entamées par le MFPTSS pour lutter contre le chômage des jeunes et à souhaiter que les programmes de création d’emplois ne soient pas discriminatoires. En guise du soutien des initiatives louables prises par le MFPTSS, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des NU a promis une enveloppe de 5 millions de dollars pour l’emploi des jeunes.

Dans son discours d’ouverture de l’atelier, Mme la Ministre en charge de l’emploi Annonciata SENDAZIRASA a au nom du Gouvernement et à son nom propre indéniablement exprimé de réels plaisirs d’accueillir les invités et a souhaité à chacun des participants de moments agréables durant les activités de cet atelier.  Elle a fait savoir que quand notre pays s’est doté de la vision Burundi 2025 et du cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté 2012-2016, l’emploi a été indexé comme l’une des grandes priorités du Gouvernement dans le CSLPII, notamment dans son axe deux sur «  une croissance soutenue et créatrice d’emploi ». Le positionnement de l’emploi parmi les grandes priorités du Gouvernement dans le CSLPII, a permis aux différents partenaires qui interviennent en matière de promotion et de création d’emplois des jeunes de mener des actions concrètes de nature à donner des solutions durables à la problématique de l’emploi en général, et l’emploi des jeunes en particulier a indiqué Mme la Ministre en charge de l’emploi.  Ainsi, l’implication de tous les partenaires, a permis au MFPTSS de mettre en place une politique nationale de l’emploi cohérente et inclusive avec la participation technique et financière des principaux partenaires du MFPTSS qui sont la BAD, le PNUD, le FIDA, le BIT et bien d’autres. Mme la Ministre en charge de l’emploi a fait savoir que le défi majeur de toutes les politiques des pays en développement est le manque de ressources suffisantes pour leur mise en œuvre. Cela parait plus accentué dans les pays qui sortent des conflits comme le nôtre parce que les pays se focalisent parfois sur d’autres urgences au détriment de l’emploi des jeunes.  Avant de clore son propos, Mme la Ministre en charge de l’emploi à remercier vivement les PTF du MFPTSS qui ne cesse de témoigner leur soutien par des appuis divers au MFPTSS et, de façon particulière la Banque Africaine de Développement (BAD) pour avoir soutenu financièrement l’organisation de cet atelier et pour ses autres appuis multiformes entre autres la politique et les stratégies sur la main d’oeuvre; l’ONU pour l’enveloppe qu’elle vient d’octroyer à la création d’emplois pour les jeunes et elle a saisi de cette opportunité pour inviter les autres partenaires présents qui ne sont pas encore engagés dans les actions de promotion de l’emploi de leur emboiter le pas.

Durant l’atelier, des thèmes variés ont été présentés aux participants et tous se sont rendu compte que plusieurs initiatives porteuses d’espoir avaient été déjà mises en place : « Initiatives de promotion de l’emploi des jeunes » par Hercule YAMUREMYE du BAD ; « Entreprenariat des jeunes et consolidation de la paix » par l’ADG de l’ABEJ ; « Place de l’emploi des jeunes dans la PNE » par le DG du Travail et du Perfectionnement Professionnel M. NDAYIRAGIJE Boniface et; les « Dispositifs d’accompagnement des jeunes entrepreneurs » par le Professeur à l’Université du Burundi Charles KABWIGIRI. Plusieurs initiatives de projets dans le cadre des CRIFS (Centre de Renforcement, innovation et Formation) se sont réalisées (production de la craie, sacs en tissus vendus même aux USA via le partenaire des CRIF, des projets dans la transformation agro-alimentaire, l’elevage etc.). Dans le cadre du projet emplois ruraux du FIDA ; 160 jeunes membres des groupes de caution solidaires et 720 jeunes membres des coopératives de production ont été formés sur le GERME (Gérer mieux son entreprise) dans le cadre du même projet et ; 200 jeunes ont été formés sur l’entreprenariat dans le cadre du projet emploi de la BAD, etc.

 



Main menu 2

Article | by Dr. Radut